BLOG

Asseyez-vous sur vos toilettes. Prêt ?

Promis, ce n’est pas de la merde

Image_premiere position google

Accueil » Comment bien se laver les fesses ?

Comment bien se laver les fesses ?

Se laver les fesses, ça paraît évident. Mais bien se laver les fesses, c’est tout un art. “Tu ne crois pas que tu exagères Jean-Claude ?” Non, on est très sérieux. L’importance de bien se laver les fesses est parfois sous-estimée. Pourtant, c’est indispensable pour avoir une bonne hygiène corporelle et intime. Les matières fécales sortent tout droit du tube digestif. Pour assurer ton confort au quotidien, éviter les odeurs, les sensations désagréables, il faut soigner ton passage aux toilettes.

Ça a l’air simple, dit comme ça, mais il y a en fait plusieurs méthodes. On t’explique tout ça, et on parie qu’il y a des choses auxquelles tu n’aurais pas pensé !

Le papier toilette, fausse bonne idée ?

La façon de procéder la plus connue dans notre société occidentale est l’utilisation du papier toilette. Élémentaire mon cher Watson, nous dirais-tu ? C’est vrai que depuis plus d’un demi-siècle, il s’est fait sa place dans nos foyers. Pratique, discret, il semble indispensable à bon nombre de personnes. Pourtant, ce n’est pas forcément comme ça que tu ressortiras plus propre des toilettes. On aurait presque envie de dire : au contraire.

Le papier étale les excréments, plus qu’il ne nettoie vraiment la raie des fesses. Et plus tu essayes de retirer les dernières traces de caca récalcitrantes, plus tu crées des irritations au niveau de la région anale. La pauvre. On espère qu’au moins, tu vas bien de l’avant vers l’arrière, pour laisser les germes de la zone anale là où ils sont ! Ce n’est qu’en passant sous ta douche que tu peux réellement te laver et tout enlever de tes fesses. Une fois par jour, donc.

En plus de ça, le papier hygiénique peut avoir tendance à créer des irritations, à cause des frottements et des produits chimiques. Les dermatologues le disent. Le PQ peut être responsable de démangeaisons voire d’hémorroïdes quand il est mal utilisé. La muqueuse à cet endroit est très sensible, et certaines personnes sont plus sujettes que d’autres à déclarer ce type de problème.

Tu utilises peut-être du papier issu de matières recyclées, pour faire une bonne action pour l’environnement ? L’idée est bonne, mais ce n’est toujours pas la meilleure solution pour tes fesses. Il faut avoir en tête que le papier utilisé contient souvent des encres, et des résidus terminent dans la pâte à papier créée pour faire les rouleaux de papier toilette. Des produits chimiques, encore.

Les lingettes humides

On les apprécie généralement pour leur effet fraîcheur et nettoyant. OK, c’est vrai que pour ça, elles sont très prisées des parents pour les bébés et jeunes enfants. Et les industriels en ont créé pour les parties intimes. Là encore, l’idée est bonne, mais il y a un MAIS. Et même plusieurs. Les lingettes humides ne sont pas très sûres pour la santé. Comme le papier toilette, elles contiennent généralement des parfums et autres produits chimiques. En plus, on s’essuie avec, puis on remet sa culotte, sans se rendre compte de l’humidité persistante que cela crée au niveau de la zone intime. C’est propice aux infections vaginales, et c’est dommage, car le but au départ était d’être plus propre !

Il faut aussi rappeler que ces lingettes sont rarement adaptées aux canalisations des toilettes. Cela veut dire qu’il faut éviter de les jeter dans la cuvette, et avoir une poubelle à proximité. Bon, elles sont très pratiques occasionnellement, et dans les lieux publics peu équipés. Mais il existe d’autres solutions plus intéressantes, durables et efficaces, et qui te laisseront la même sensation de fraîcheur.

Se laver les fesses à l’eau

Si nous, nous sommes habitués au PQ, ce n’est pas le cas dans certains pays. Dans plusieurs parties du monde, les gens utilisentl’eau pour se laver les fesses. Il y a plusieurs façons de s’y prendre, selon l’installation ou l’habitude. Mais les bienfaits sont les mêmes.

La douchette WC

On t’a donné un indice tout à l’heure, en parlant de douche. Tu avais remarqué ? Eh oui, on a souligné le fait que pour bien se laver les fesses, il fallait généralement attendre de pouvoir se doucher entièrement. L’avantage de la douchette , c’est que c’est une petite installation pratique et discrète, qui permet de se nettoyer les fesses, juste après avoir déféqué. Ça marche aussi après un petit pipi hein, il n’y a pas de raison.

La douchette WC, c’est notre spécialité. Elle condense les bienfaits de toutes les méthodes de lavage des fesses à l’eau. C’est pratique et agréable, et tu peux déféquer sans te soucier de devoir t’essuyer plusieurs fois avec des tonnes de papier toilette. La douchette est équipée d’un pommeau qui s’actionne manuellement. Il délivre un jet avec une pression adaptée et douce pour ton royal fessier. C’est surprenant bien sûr, quand on ne connaît pas. Tous ceux qui ont essayé sont ravis et se demandent finalement pourquoi on n’y a pas pensé avant. C’est exactement ce qui nous a interrogés, en découvrant les toilettes qui utilisaient l’eau pour le lavage des fesses, en Asie. Alors on a transformé l’essai, et on te propose ce petit accessoire qui n’a l’air de rien et qui s’installe ultra facilement chez toi !

Les toilettes japonaises

Ceux qui ont voyagé dans les pays asiatiques n’ont pas pu passer à côté. C’est une véritable institution. Ça fait un peu gadget, pour nous, en France. Mais vraiment on insiste, ceux qui ont testé (et nous les premiers !) retiennent surtout que c’est une vraie révolution. La différence avec la douchette WC, c’est que la cuvette des toilettes japonaises intègre directement un dispositif qui asperge d’eau l’anus de ses visiteurs.

Découvre également l’Uranus, le kit WC japonais qui va propulser ton derrière vers la planète des fesses brillantes en un coup de jet.

Tu ne ressors pas trempé rassure-toi ! Le jet est précis, dirigé uniquement vers la zone à nettoyer. Si tu le souhaites, tu peux aussi te sécher ensuite avec une petite feuille de papier toilette ou des essuies-fesses réutilisables. Quoique, certains modèles sont tellement hi-tech qu’ils sèchent tes fesses en même temps. Rien n’est trop bon pour le confort de notre popotin !

Le bidet

Avant en France, il était très répandu. C’était un accessoire qui permettait de laver plusieurs parties du corps, comme les cheveux ou les pieds. Mais le bidet a été aussi plébiscité par les familles aisées, à sa création, pour permettre de se rafraîchir et avoir une bonne hygiène intime toute la journée. Il n’a pas totalement disparu : dans certains pays d’Europe comme l’Espagne ou l’Italie, les appartements en sont encore souvent équipés.

Mais, on y pense, tu n’en a peut-être jamais vu ? C’est vrai que les plus jeunes n’ont pas eu ce plaisir ! C’est comme une cuvette, à mi-chemin entre des WC et un lavabo. Elle dispose généralement juste d’un robinet qui permet d’avoir de l’eau à portée de main pour se nettoyer après avoir fait pipi ou après la selle. Imagine-toi à cheval au-dessus, et hop, il n’y a plus qu’à t’asperger doucement. Les plus anciens se souviennent de cette petite comptine : “à dada sur mon bidet”. Ben voilà, c’est le même principe, à ceci près que ce n’est pas un jouet mais bien un accessoire pour l’hygiène intime.

Notre petit doigt nous dit que chez nous aussi, on va bientôt le voir réapparaître en force… Eh oui, le vintage a ses fans, mais là c’est bien plus qu’une question de mode. Il en existe des modèles abordables pour réintroduire cet équipement jusqu’alors désuet dans les salles de bain. C’est une façon de bien se laver les fesses que tu peux donc considérer comme très actuelle, et bien plus pratique que la dernière de la liste, dont on te parle tout de suite.

Et maintenant, tu peux même transporter ton bidet partout avec toi. Grâce au bidet portable, tu vas pouvoir garder une hygiène impeccable en toute circonstance ! Tu vas pouvoir l’utiliser pour te laver le cul-cul, mais aussi les pieds en rentrant de la place, faire une petite douche d’appoint ou t’en servir pour nettoyer ton chien. Finalement, le bidet à toujours eu plusieurs utilisations.

La bouteille d’eau

Oui. Juste ça. C’est un peu archaïque ou simpliste, c’est malgré tout sans doute plus efficace pour les fesses que le papier. En revanche dans ce cas précis, si c’est efficace, c’est parce que c’est la main qui fait le boulot… Du coup, il est clair que cette méthode n’est pas du tout répandue dans nos cultures occidentales, mais parlons-en tout de même. Ce sont plutôt les musulmans qui utilisent parfois cette façon de faire, pour garder leurs parties intimes propres et respecter les lois de l’islam. Le point limitant, c’est que si tes fesses ressortent nettoyées, ce n’est pas le cas de tes mains. Heureusement, on t’a proposé plusieurs autres solutions !

Les réponses aux questions des plus Cul.rieux

L’envie pressante allant souvent de pair avec des choix complexes, il est temps de décomposer ces questions cruciales avant de mordre la feuille (ou plus précisément, d’en dérouler quelques mètres).

S’essuyer debout ou assis : tel est la question ?

N’est-ce pas fascinant de voir combien de personnes se demandent quel est le meilleur angle pour accomplir cette tâche ? Essuyer ses fesses, ça devrait être inné, n’est-ce pas ? Eh bien non ! Figure-toi que cela demande réflexion stratégique.

  • Debout : Imagine une position héroïque, l’une des jambes légèrement fléchies, presque comme préparé pour une chorégraphie de ballet ou prêt à lancer un javelot. L’avantage ? Un accès total sans aucune gêne spécifique. Inconvénient ? Certains diront que l’ouverture devient un peu… délicate à gérer.
  • Assis : La méthode classique mais efficace. Tu restes tranquillement installé, peut-être même en méditation. Avantages ? Moins risqué en termes de stabilité. Inconvénients ? Pour certains, l’accès reste limité et nécessite une certaine gymnastique du poignet.

Choix fondamental : papier toilette ou eau ?

Un dilemme moderne. Devrait-on opter pour le confort et la facilité de notre vie contemporaine et technologique, ou reconnecter avec mère nature et ses bienfaits aquatiques ? Explorons ensemble ces deux avenues.

Le papier toilette, est-il suffisant ?

Ah, le vieux papier toilette. Présent depuis bien trop longtemps, rassurant quelque part lorsqu’il trône dans son porte-rouleau. Mais est-il vraiment l’instrument ultime d’hygiène ? Oui, si ton idée du nettoyage inclut plusieurs passages jusqu’à ce que la dernière feuille ressorte immaculée par magie. Non, si tu veux éviter l’effet papier sablé et des irritations potentielles.

L’eau, bénédiction douce

Imagine sentir une pluie fine nettoyer méticuleusement chaque recoin sensible. L’idée chatouilleuse de la douchette ou du bidet. L’eau a ce pouvoir magique de nettoyer sans agresser ; c’est un massage naturel en plein champ contre une abrasion histaminée. Ses avantages : hygiène impeccable et doux contact.

Le débat dans toutes ses nuances : comment s’essuyer proprement ?

De l’avant vers l’arrière

La direction la plus convenue et recommandée, surtout pour éviter des désagréments médicaux, notamment les infections. Cela semble simple : un mouvement fluide vers l’arrière, hors de portée de nos zones sensibles antérieures. Bref, c’est la route royale.

D’arrière vers l’avant

Cependant, il ne faut jamais sous-estimer la créativité humaine ! Certains aventuriers pratiquent ceci, affirmant qu’ils trouvent cela plus naturel. Parfois, ils envisagent même une contamination croisée essentielle pour rendre leur journée intéressante. Toutefois, note que c’est peut-être jouer un jeu dangereux, notamment pour les infections urinaires. À vos risques et périls !

Sens de la propreté : comment s’essuyer après avoir fait pipi ?

À présent, changeons de registre légèrement. Après avoir terminé ta petite affaire liquide, comment garantir que les gouttes résiduelles ne viendront pas perturber ta journée ?

Ce n’est pas sorcier, juste un coup de main rapide avec du papier toilette, et hop, c’est fini. Mais n’oublie pas, tapoter est mille fois préférable aux frottements frénétiques. Ceci dit, voici trois options :

  1. Méthode du tapotement : Utilise quelques feuilles pour effectuer de légers tapotements.
  2. Mouiller le papier toilette : Plonge la feuille dans de l’eau avant de tapoter doucement. Non seulement tu te sentiras fraîche, mais tes sensations t’applaudiront aussi.
  3. Utilise la douchette WC ou le bidet pour plus de fraicheur. Eau pure, et pression contrôlée, directement impliquée dans le processus académique de l’hygiène utopique.

Conclusion

Tu as peut-être découvert certaines méthodes pour se laver les fesses ? Tant mieux ! Si tu utilises, comme la plupart de la population, du papier toilette, tu vas peut-être regarder ton rouleau différemment. L’utilisation de l’eau pour laver tes fesses pourrait bien changer ta vie (oui, carrément). Ou au moins, l’améliorer, et c’est déjà pas mal.

Que ce soit au niveau de l’hygiène, pour soulager le porte-monnaie en achetant moins de papier toilette, ou pour faire une bonne action pour l’environnement, la liste des bienfaits de l’eau aux toilettes est longue ! Tu as le choix, si ça, ce n’est pas le top ! Alors si tu as besoin de prendre le temps d’y réfléchir, fais-le. Et si tu as des questions, viens nous les poser, on est là pour ça ! On n’est pas experts pour rien, chez Expert WC. Le bien-être de tes fesses est notre priorité.

10% raie-duc

Pendant tout le mois à venir, profite d'un accès exclusif à des ventes privées avec des offres incroyables, jamais vues chez Expert WC. Inscris-toi dès maintenant !

Valide l'inscription en cliquant sur le lien dans l'email. Vérifie bien tes spams ! 🍑

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videVoir la boutique