BLOG

Asseyez-vous sur vos toilettes. Prêt ?

Promis, ce n’est pas de la merde

Image_premiere position google

Accueil » Comment (bien) Faire sa Toilette Intime Pendant les Règles ?

Comment (bien) Faire sa Toilette Intime Pendant les Règles ?

La période des règles est parfois sensible pour une femme. C’est pour cela qu’aujourd’hui on s’adresse à toi, madame, ou mademoiselle. 15.5 millions de femmes entre 13 et 51 ans étaient concernées en 2018 selon l’Insee. Les règles durent en moyenne 5 jours par mois, parfois plus, alors autant faire en sorte que tu les vives du mieux possible.

Tu aimerais trouver des solutions pour faciliter cette période ? Tu te demandes comment faire au mieux ta toilette intime pendant tes règles ? On te donne quelques conseils pour surfer sereinement sur cette vague de bouleversement mens(tr)uelle, sans prendre de risques pour ta santé.

Pourquoi prendre soin de sa zone intime pendant les règles ?

Se protéger des infections

Il faut savoir que le milieu vaginal est plus fragile pendant les règles. De la même manière que pendant la grossesse, les hormones bouleversent l’organisme. La flore vaginale est modifiée. Les bactéries naturellement présentes comme des colocataires bienveillantes se disputent la place avec d’autres qui le sont moins, à cause de leur milieu de vie qui évolue. Le sang est un vrai bouillon de culture pour les bactéries ou les champignons. Alors en période de règles, le vagin est très exposé. Le plus gros risque est alors de contracter une infection à Gardnerella vaginalis, ou une mycose à Candida albicans, par exemple.

75 % des femmes ont déjà eu ou auront au moins une mycose vaginale dans leur vie, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé. De plus, une étude américaine indique que près de 30% des femmes entre 14 et 49 ans sont touchées à l’instant T !

Ne pas ajouter de l’inconfort

Pendant la période des menstruations, les femmes ne sont pas toutes égales et ne vivent donc pas les mêmes règles Ƈ. Le flux de saignements est plus ou moins abondant, et sur une période plus ou moins longue. Avec, il faut gérer l’inconfort au quotidien, parfois avec

les odeurs, ou la sensation de ne pas être propres pour certaines. Il y a plusieurs choses à prendre en compte pour limiter ces tracas.

Quelles sont les précautions à prendre pendant les règles ?

Ce qu’il faut éviter pour la toilette intime

Les douches vaginales

Lila est une jeune fille encore en pleine adolescence, coquette. Même pendant ses règles, elle veut se sentir bien dans sa peau. Ayant peu d’expérience, elle s’est mis en tête de se doucher deux fois par jour. L’eau chaude lui fait du bien, surtout sur son ventre parfois douloureux. Elle l’oriente aussi vers la vulve, et fait en sorte que l’eau pénètre dans le vagin, pour éliminer le plus de résidus de sang possible. Au bout de quelques jours, elle ressent des irritations dans sa culotte. Elle sait que ce n’est pas normal, alors elle s’adresse à son gynécologue (bon réflexe, merci les conseils de maman !), et découvre qu’elle a fait erreur.

Pourquoi ?

“La nature est bien faite”, lui explique son médecin. Le vagin est autonettoyant, des sécrétions vaginales ont lieu au quotidien pour assurer ce rôle. Il faut donc éviter d’utiliser des produits d’hygiène ou les pratiques qui pourraient agresser davantage la flore. Tu veux atténuer l’odeur un peu plus forte à cette période du cycle ? Celle-ci est justement accentuée par la prolifération de mauvaises bactéries. Et tu leur déroules le tapis rouge (sans mauvais jeu de mots) si tu essaies de laver l’intérieur du vagin : c’est la porte ouverte aux infections. Alors la douche vaginale, c’est non ! ❌

Les lingettes intimes

Leur texture humide donne une sensation de fraîcheur, et tu as l’impression de mieux nettoyer ta vulve. Mais c’est comme les lingettes WC. Elles contiennent souvent des produits chimiques comme de l’alcool, des parfums, qui peuvent faire plus de mal que de bien. En plus, le fait de créer une humidité est propice à l’installation de champignons ou de bactéries. Elles peuvent dépanner, mais n’en fais pas une habitude. C’est un peu la même chose avec un gant de toilette humide.

Quoi utiliser pour la toilette intime ?

Une douchette WC

Si tu as peur de ne pas te sentir “fraîche”, avoir une douchette WC chez toi peut être un bon moyen de te rincer la vulve lorsque tu vas aux toilettes (pas le vagin !). Il s’agit juste d’éliminer les résidus de sang superficiels. Ce sont eux qui peuvent créer un inconfort, avec des irritations ou des odeurs. C’est moins agressif que de frotter plusieurs fois avec du papier toilette. Et c’est comme pour s’essuyer : toujours vers l’arrière, pour ne pas ramener de germes de l’anus vers la vulve. Après t’être rincée, il suffit de t’essuyer délicatement avec du papier toilette classique ou réutilisable selon tes habitudes.

Des produits à pH neutre

Utilise de préférence un gel de toilette intime, ou des huiles lavantes, à pH neutre. La muqueuse vaginale pendant les règles est moins acide que le pH physiologique à cause du sang. Il faut éviter les gels douche classiques qui pourraient basifier davantage le milieu, et tout ce qui contient des parfums qui pourraient agresser la vulve.

En période de règles de façon générale

“Il faut veiller à changer de protection hygiénique toutes les 4h idéalement, et ne pas dépasser 6h”, rappelle le Dr Catherine Solano, sexologue. C’est valable pour toutes les protections périodiques : les tampons, les serviettes hygiéniques, ou les protège-slips. Aussi, les sous-vêtements en coton sont préférables aux matières synthétiques pour limiter la transpiration, et éviter le développement des bactéries.

Pendant les rapports sexuels, demande à ton partenaire d’utiliser un préservatif. Hélène Jacquemin Le Vern, gynécologue, conseille aussi de consommer des probiotiques, pour renforcer la flore vaginale. Il existe même des tampons qui en intègrent. Tu peux en utiliser en renfort, de temps en temps. Si tu as une sensibilité particulière, penses-y !

Conclusion

Il y a des précautions élémentaires à prendre pour protéger la zone intime, au quotidien mais surtout pendant les règles. Que tu sois particulièrement sujette à certains désagréments ou non, il faut absolument veiller à avoir une bonne hygiène intime pour ne pas risquer une infection. N’hésite pas à te renseigner en pharmacie ou consulter un médecin si des troubles persistent. Surtout si tu ressens quelque chose d’anormal : il faut savoir s’écouter !

10% raie-duc
Crazy Froc : 1 douchete la deuxieme a -50%

Pendant tout le mois à venir, profite d'un accès exclusif à des ventes privées avec des offres incroyables, jamais vues chez Expert WC. Inscris-toi dès maintenant !

Valide l'inscription en cliquant sur le lien dans l'email. Vérifie bien tes spams ! 🍑

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videVoir la boutique