BLOG

Asseyez-vous sur vos toilettes. Prêt ?

Promis, ce n’est pas de la merde

Image_premiere position google

Accueil » Comment installer un abattant WC avec frein de chute ?

Comment installer un abattant WC avec frein de chute ?

Tu es du genre à aimer le doux “shhhh” du tiroir de ta cuisine dernier cri qui se referme ? On te voit venir, tu veux la même chose dans toute la maison maintenant !

Partout, on ne sait pas, mais dans les toilettes, c’est possible. Il te suffit de choisir et installer un abattant de WC avec frein de chute. Tu as peur que ce soit compliqué ? Mais non, allez viens, on t’explique comment t’y prendre, et bientôt tu pourras t’extasier en admirant ta lunette s’abaisser sans bruit.

Comprendre le frein de chute d’un abattant WC

Qu’est-ce qu’un frein de chute pour tes toilettes ?

C’est tout simplement un dispositif qui permet de ralentir la descente de la lunette et de l’abattant de tes WC, sur la cuvette. Il est très apprécié dans les habitats modernes pour son confort d’utilisation.

Imagine comme ça peut être pratique si tu te lèves en plein milieu de la nuit et que, mal réveillé, tu veux rabaisser tout ça sans faire retentir un “clac !” sonore dans la maisonnée endormie.

Différences entre un abattant WC standard et un avec frein de chute

De l’extérieur, il est a priori difficile de distinguer les deux. Il en existe de différents designs dans les deux cas, et le mécanisme de ralentissement se trouve au niveau des fixations.

En revanche, c’est au niveau de son utilisation que l’abattant WC équipé d’un frein de chute apporte une vraie plus-value. Il permet :

  • Une meilleure hygiène, car moins de contact. Une simple poussette du bout du doigt pour amorcer la descente, et c’est tout ;
  • Moins de risques de blessures. Eh oui, on les voit, les petits curieux hauts comme trois pommes qui laissent traîner leurs mains potelées un peu partout !

Avant de commencer l’installation

Avant de te lancer tête baissée, et comme toujours en matière de bricolage, il y a quelques prérequis. Mais pas de panique, c’est tout à fait à ta portée.

Outils et matériaux nécessaires

D’abord, au moment de choisir ton abattant, oriente-toi vers des matériaux aussi esthétiques que durables. Les fabricants font de très beaux abattants à frein de chute en bois, pour une touche chic et naturelle. Sinon, le blanc intemporel en céramique ou en fibre de verre peut tout à fait répondre à tes attentes. Fais-toi plaisir !

Bien sûr, vérifie les dimensions au préalable, chez toi, puis au magasin. Cela évitera quelques déconvenues. C’est bon, tu es sûr de toi ? Maintenant, garde à proximité le kit de fixation, et rassemble quelques accessoires : tournevis et clé à molette. Oui, c’est à peu près tout. Simple, on a dit. En option, tu auras peut-être besoin de gants de ménage et de dégrippant, mais on t’explique tout plus loin.

Maintenant, c’est comme à Noël, tu peux déballer ton kit. Vérifie que tu as bien toutes les pièces. Un peu comme quand tu montes un meuble, mieux vaut être sûr qu’il ne manque rien avant d’attaquer les choses sérieuses.

Préparation de la zone de travail

Attention, tu touches au but, alors c’est le moment de crier : “Dégagez le passage !” Enfin pas trop fort quand même. Et puis surtout, c’est le bazar autour des toilettes qu’il faut ranger, avant de nettoyer la zone.

Ah, dernière chose, si tu as toujours rêvé d’avoir un assistant, c’est le moment ou jamais. Si tu as quelqu’un sous la main à la maison, pourquoi ne pas en profiter ?

Les étapes d’installation de l’abattant WC à frein de chute

1. Identification du système de fixation

Observe comment est fixée ta lunette actuelle, pour identifier comment la démonter proprement sans rien abîmer. Si le matériel est ancien, voire présente des traces de rouille au niveau des écrous, un petit coup de dégrippant ne fera peut-être pas de mal.

2. Démontage de l’ancien abattant WC

Une fois les fixations enlevées, tu peux retirer l’ancien abattant. Il doit certainement y avoir des traces de saleté à la base, alors c’est le moment de mettre un coup de propre cette fois. Un peu de vinaigre blanc devrait faire l’affaire, ou de l’acide citrique si c’est très incrusté pour éliminer toute saleté, d’où les gants.

3. Insertion des fixations du nouvel abattant

À partir de là, fais confiance au fournisseur de ton abattant. Il a dû y joindre une notice, alors regarde comment ils te conseillent de placer les fixations. C’est là que tout va se jouer pour le système de fermeture en douceur tant attendu, alors tu peux regarder dès maintenant s’il fonctionne correctement.

4. Clipsage du nouvel abattant

C’est bon côté fixations ? Alors il n’y a plus qu’à insérer la nouvelle lunette et fermer ou resserrer les fixations, selon le système. On approche du but. Tu le sens, le frisson d’excitation et de satisfaction ?

5. Vérification

Voilà, tu as dû arriver au bout, mais pour faire les choses bien, vérifie une dernière fois que tout marche comme prévu. À toi l’honneur ! Resserre les fixations si tu vois qu’il y a du jeu.

Ah, et s’il te reste une pièce dans la main, comme Gad Elmaleh dans son sketch, ne la pose pas dans le fourre-tout sur le meuble de l’entrée. Vérifie ce que tu as loupé ! Ça serait dommage de te retrouver avec un abattant moderne non fonctionnel.

Conclusion

Alors, on n’a pas menti, c’était plutôt simple, non ? Sans doute aussi simple que monter une douchette WC, si tu connais. Non seulement tu peux être fier d’avoir changé ton abattant de WC pour être mieux équipé grâce à un frein de chute, mais en plus, tu l’as installé tout seul, ou presque ! Tu vas pouvoir pleinement en profiter.

Bon, laisse quand même la place aux autres aussi, qu’ils puissent apprécier, et bien sûr, te féliciter pour le travail accompli !

10% raie-duc
10% raie-duc

Obtiens 10% de réduction en indiquant ton email

Merci ! Va voir tes emails et n'oublie pas de cliquer sur le lien 💖

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide Voir la boutique