BLOG

Asseyez-vous sur vos toilettes. Prêt ?

Promis, ce n’est pas de la merde

Image_premiere position google

Accueil » Peut-on attraper une MST aux toilettes ?

Peut-on attraper une MST aux toilettes ?

Tu t’es déjà retrouvé à jouer les équilibristes pour ne pas toucher la cuvette des toilettes publiques ? Ou alors tu la recouvres soigneusement de papier toilette, par peur d’attraper une MST ? C’est vrai que les Maladies Sexuellement Transmissibles, ça fait peur, et ça n’arrive pas qu’aux autres.

Alors on va essayer de te rassurer concernant le risque d’attraper une MST aux toilettes, et te donner nos conseils pour avoir une bonne hygiène.

Quel risque d’attraper une MST aux toilettes ?

Transmission des MST

Par définition, une MST ne s’attrape que par les voies sexuelles. Les virus, parasites ou bactéries responsables ne sont capables de survivre que peu de temps en dehors du corps humain qui les héberge. Eh oui, ils préfèrent rester dans un environnement chaud et humide. Il faudrait donc être en contact avec l’agent infectieux au moment où il se dépose sur les bords de la cuvette des toilettes, ce qui a peu de chances de se produire (mais ce qui se passe dans tes toilettes ne nous regarde pas 😄).

Une personne infectée, même si elle s’assoit sur le siège des toilettes, ne pourra donc pas te contaminer si tu passes après. On n’attrape une MST que par contact peau à peau, ou via les fluides corporels. On ne te fait pas de dessin ? 😏 Tous les médecins, appuyés par l’OMS, te le confirmeront.

D’autres types d’infections

Ce que tu peux craindre d’attraper aux toilettes, ce sont les infections urinaires. Mais aussi les infections via des micro blessures au niveau de la zone anale, car la peau est très fine. Si tu frottes comme un forcené, pensant rendre ton royal fessier tout propre, tu peux la blesser.

L’hygiène pour seul objectif

Comment se protéger des MST ?

On devrait plutôt parler d’Infection Sexuellement Transmissible (IST). Cela englobe les maladies, mais pas que. C’est le cas du virus du Papillomavirus humain, ou HPV. Si les lésions qu’il provoque évoluent, cela peut donner lieu au cancer du col de l’utérus. Mais à la base c’est une infection. 80% des gens l’attrapent au cours de leur vie, parfois sans le savoir (et donc la transmettent à d’autres) 😰.

Tu peux t’en protéger en te faisant vacciner, mais surtout en faisant des dépistages réguliers. En effet, même si tu utilises des préservatifs pendant la pénétration, tu n’es pas complètement protégé des IST. N’importe quel rapport sexuel vaginal, anal ou oral est une porte d’entrée pour les germes infectieux.

Comment éviter toute infection aux toilettes ?

L’hygiène dans les toilettes

Une fois n’est pas coutume ; la prévention est la meilleure des médecines. Il faut donc faire en sorte de limiter les contacts entre les bactéries et les zones à risque. Quand tu vas aux toilettes, ce sont les voies urinaires, vaginales et anales qui sont les plus sensibles. Et la première source de contamination, ce sont les selles.

La matière fécale est un foyer pour les micro-organismes car elle a séjourné et voyagé dans une partie du tube digestif, qui en contient naturellement un certain nombre. Ils ne sont pas dangereux dans leur environnement, mais peuvent le devenir s’ils entrent en contact avec une zone sensible, affaiblie. Les petits filous…

On te conseille donc de faire attention lorsque tu t’essuies avec le papier toilette. C’est d’ailleurs pour ça qu’on a imaginé nos essuie fesses réutilisables, aussi doux pour tes fesses que pour l’environnement et ton porte-monnaie ! Si tu les utilises en complément d’une douchette WC, c’est le meilleur moyen de prendre les devants, en surveillant tes arrières 😉.

L’hygiène après avoir été aux toilettes

Tu ne peux pas être sûr que le bouton de la chasse d’eau est propre (il y a même peu de chances qu’il le soit…). Et si le gars avant toi avait une gastro-entérite ? Aussi, c’est à toi de penser à te laver les mains au savon quand tu sors des WC. S’il semble évident de toujours tirer la chasse, l’idéal est de fermer la lunette. Cela évite de projeter des gouttelettes contaminées par les selles sur les bords de la cuvette.

Conclusion

On espère t’avoir rassuré : il n’y a pas de risque d‘attraper une MST aux toilettes. C’est au moment des rapports génitaux, anaux, ou oraux, que tu peux être exposé. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas faire attention à ton hygiène. En utilisant une douchette WC, tu peux éviter d’attraper d’autres types d’infections. Parce qu’on parie que tu as mieux à faire, non ?

10% raie-duc